Plus d’expulsions avant la trêve hivernale : La presse en parle 1/4

Logement : plus d’expulsions à l’approche de la trêve hivernale ?

Alors que dimanche entre en vigueur la trêve hivernale, les expulsions se multiplient de manière illégale selon des associations.

Six « opérations d’intérêt national » dans le Grand Paris pour relancer la construction de logements en Ile-de-France, la reprise en main par les préfets du logement social dans 36 communes récalcitrantes… voici pour les annonces du gouvernement pour lutter contre le mal logement en France. Mais dans la réalité, à en croire plusieurs associations, les expulsions s’accélèrent avant que la trêve hivernale ne commence dimanche. Problème, elles se feraient de manière illégale car sans solution de relogement.

Droit au logement opposable. C’est le Réseau Stop aux expulsions locatives (Resel) qui l’assure : des familles sont menacées d’expulsion ou expulsées sans relogement, alors qu’elles sont protégées par le droit au logement opposable. Le Dalo permet en effet aux personnes en attente d’un logement social et menacées d’expulsion de saisir l’Etat.

Selon l’association, entre 80 et 85% des expulsions du secteur privé sont ainsi rendues illégales. De plus, elles ont tendance à se multiplier à quelques jours du début de la trêve hivernale. Du 1er novembre au 30 mars, les locataires, qui ne payent plus leur loyer, ne pourront plus être expulsés…

Lire l’article complet sur le site de Europe 1

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s